Richard  Monnier présentera à la galerie point to point du 01 février au 17 mars : Clôture éclose avec les travaux, bout de ficelle, futurs antérieurs, Rising fence…

Lunes, Richard Monnier.

Lunes, Richard Monnier.

Lunes, 1986. Photographie noir et blanc, épreuve d'essai, 18 x 24 cm. Collection FRAC Limousin

Dé IV, Richard Monnier.

Dé IV, Richard Monnier.

Dé IV, 1999 Ballons de bascket et fers à béton, 100 x 100 cm Vue d'exposition, Galerie Arlogos, Paris, 1999 Collection FRAC Limousin

Belledonne et dé, Richard Monnier.

Belledonne et dé, Richard Monnier.

Exposition à La Chaufferie, Strasbourg, 1999, Belledonne Photographie noir et blanc, 100 x 180 cm.

Maintenance n°6, Richard-Monnier.

Maintenance n°6, Richard-Monnier.

Maintenance N°6, 1982 Treillis soudé et bois, 200 x 200 cm Vue de l'exposition Natur, Zukunft oder Reservat, Luneburg, 1982

Maintenance n°2, Richard Monnier.

Maintenance n°2, Richard Monnier.

Maintenance N°2, 1982 Filet, papier, sable, 500 x 500 cm Vue d'exposition, Galerie Med A Mothi, Montpellier, 1982 Collection FRAC Alsace

Maintenance n°3, Richard Monnier.

Maintenance n°3, Richard Monnier.

Maintenance N°3, 1981 Sable et papier, H. 150 cm Réalisée à PS1, New York, 1981

Maintenance n°X, Richard Monnier.

Maintenance n°X, Richard Monnier.

Maintenance X, 1985 Bouées et treillis métallique, 150 x 100 x 100 cm Vue d'expositon, Domaine de Kerguéhennec, Bignan, 2002 Collection Musée Cantini, Marseille

New New New, 2ième, Richard-Monnier.

New New New, 2ième, Richard-Monnier.

New-New-New, 2ème état, 1990 Mousse polyuréthane, dimensions 170 x 160 x 124 cm. Réalisée à la Fondation Cartier, Jouy-en-Josas, 1990.

New New, Richard Monnier.

New New, Richard Monnier.

Richard-Monnier-fondation-Cartier-pointtopoint-Galerie

New New New, Richard Monnier.

New New New, Richard Monnier.

New-New-New, 1er état, 1988 Richard-Monnier-new-arlogos-galerie-pointtopoint-Galerie Mousse polyuréthane et mousse synthétique, socle, 170 x 160 x 124 cm Vue de l'exposition Richard III, galerie Arlogos, Nantes, 1988

Corde Tendue, Richard Monnier.

Corde Tendue, Richard Monnier.

Richard Monnier corde tendue, peinture sur contreplaqué, dimensions 140 x 200 cm Collection Frac Bretagne pointtopoint-Galerie

Jouet, Richard Monnier.

Jouet, Richard Monnier.

Jouet, 2006 Boules de pétanque, plexiglas, 100 x 50 x 30 cm.

Billes et treille, Richard Monnier.

Billes et treille, Richard Monnier.

Billes et treille, 2007 Série de dessins, billes encrées sur panneaux de contreplaqué Dimensions variables

Dessin Billes, Richard Monnier

Dessin Billes, Richard Monnier

Billes et treille, 2007 Série de dessins, billes encrées sur panneaux de contreplaqué Dimensions variables

Dessins, Richard Monnier.

Dessins, Richard Monnier.

encre sur boites 10 x 15 x 5 cm chacune. pointtopoint-Galerie

Point de mire, Richard Monnier.

Point de mire, Richard Monnier.

Point de mire, 1988 Tirage : Tirage unique. Photographie couleur, 80 x 80 cm. Collection FRAC Limousin © Richard Monnier Crédit photographique : Frédéric Magnoux

Cube Tors, Richard-Monnier.

Cube Tors, Richard-Monnier.

Cube tors, 1994 Grillage torsadé, 85 x 85 x 85 cm Collection MAC de Marseille

Chanvre, Richard Monnier

Chanvre, Richard Monnier

Chanvre 60 x 60-cm. Point to Point Galerie

Corindon Zellan, Richard Monnier.

Corindon Zellan, Richard Monnier.

Richard Monnier Corindon zellan, cadre aluminium, 50 x 50 cm. Pointtopoint-Galerie

Zellan sur Corindon, Richard Monnier

Zellan sur Corindon, Richard Monnier

Richard Monnier zellan, corindon, cadre alu, 50 x 50 cm. Pointtopoint-Studio

Ma voisine, 1991. Richard Monnier

Ma voisine, 1991. Richard Monnier

Ma voisine, 1991 Photographie couleur sur papier, épreuve unique, 81,4 x 81,4 cm Collection FRAC Limousin

Corde polypropylène diamètre 1,5 cm,,longueur 15 m, hauteur 2,40 m. Artcade 2017, Richard Monnier..

 Sphère armillaire, Richard Monnier.

Avant d'être sculpteur et peut-être même avant d'être artiste, Richard Monnier est d'abord un chercheur. C'est pourquoi, depuis 1980, la production matérielle n'a jamais été une finalité dans son travail. Au rythme d'une ou deux sculptures ou sinon d'une photographie ou d'un dessin par an, sa productivité est en effet décourageante... Si, de plus, on précise que ses sculptures sont dans la plupart des cas réalisées dans des matériaux instables, on comprendra la tranquille irréductibilité de Monnier à la loi du marché, et on pourra même s'étonner de le voir représenté dans huit collections publiques !

"Je ne suis pas attaché à des matériaux mais à des processus d'apparition de la forme", déclarait-il, quand son travail présentait encore les apparences de la sculpture. Expansion, tressage, découpe, enroulement, superposition, dispersion... Dans le prolongement du Process Art, Monnier s'en tenait alors à des gestes simples et répétitifs, des gestes induits par des matériaux dont le choix était lui même induit par l'observation de caractéristiques physiques particulières. La mousse de polyuréthane, le ciment, le grillage à poule, la colle thermo-fusible, etc. Sans oublier le matériau de l'histoire de l'art, Monnier puisant longtemps dans le XXe siècle (Brancusi, Max Bill, César, Serra, Hesse...) pour se tourner plus récemment vers la Renaissance, et son œuvre redoublant d'invisibilité dès lors ! Car l'œuvre de Monnier ne serait pas ce qu'elle est si son auteur n'était aussi un inlassable enseignant : toujours à mi-chemin de la bibliothèque et du réduit minable et encombré qui lui sert d'atelier. La recherche documentaire relève ici du réflexe professionnel, mais elle est tout aussi empirique. C'est ce qui lui permet de créer des ponts inattendus entre l'Op Art et l'Art concret. C'est ce qui donne à certaines de ses œuvres, sinon un fini, du moins une silhouette minimaliste et à d'autres celles de gadgets psychédéliques. C'est ce qui le rend atypique, sans être anachronique. C'est ce qui lui donne une vue imprenable, car d'expérience, sur l'art des années soixante-dix à nos jours. L'artiste bricole imperturbablement, il s'obstine calmement. Très bien informé, il n'en préfère pas moins l'approche aléatoire (plusieurs de ses œuvres font d'ailleurs explicitement référence au jeu de dés) et spontanée, revendiquant sans scrupule le caractère laborieux de sa démarche et s'étonnant peut-être lui même que des gestes, des matériaux et des références si disparates puissent être à l'origine d'une œuvre marquée par une indiscutable unité formelle et conceptuelle, et demeurant toujours ouverte et imprévisible » […]. Lire en Anglais Clique ici .

Extrait de Portrait de l'astronome en joueur de boules Richard Monnier et l'éclairage de l'empirisme. de Frédéric Paul, 2002 Extrait du texte publié dans Les Cahiers du MNAM, Centre Pompidou, Paris, n°83, printemps 2003.

 Exposition de Richard  Monnier, vernissage jeudi 01 02 2018

  • Icône social Instagram
  • Facebook Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • Vimeo sociale Icône
  • YouTube Social  Icon
Cube Tors, Richard-Monnier.

Cube tors, 1994 Grillage torsadé, 85 x 85 x 85 cm Collection MAC de Marseille

Go to link